Calatrava

1 billet

Articles liés à + Calatrava +



Calatrava

Architecte, artiste, et ingénieur, Santiago Calatrava Valls est mondialement connu sous le nom de Santiago Calatrava. Calatrava a suivi des études primaires et secondaires à Valence. À 8 ans, il est entré dans l’école des arts et métiers pour y apprendre le dessin et la peinture. Quand il eut 13 ans, sa famille profita de l’ouverture des frontières pour l’envoyer à Paris dans le cadre d’un échange étudiant. Plus tard, il a également voyagé et étudié en Suisse. Après ses études secondaires à Valence, il partit pour Paris dans l’intention de s’inscrire à l’École des Beaux-Arts ; mais lorsqu’il arriva en juin 1968, il dut renoncer à son projet. Il retourna à Valence et s’inscrivit à l’Escuela Tecnica Superior de Arquitectura, une institution relativement récente, où il obtint un diplôme d’architecture et suivit un cours d’urbanisme. Pendant sa scolarité, il entreprit aussi des projets indépendants avec un groupe de condisciples, publiant deux livres consacrés à l’architecture indigène de Valence et d’Ibiza. Attiré par la rigueur mathématique de certains grands ouvrages de l’architecture historique, et sentant que ses travaux à Valence ne lui donnaient pas d’orientation claire, Calatrava décida de poursuivre des études de 3e cycle en génie civil et s’inscrivit en 1975 à l’EPFZ (Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich). Il obtint son diplôme d’ingénieur en 1979. C’est à cette époque qu’il rencontra puis épousa sa femme, qui était étudiante en Droit à Zurich. Après ses études, Calatrava occupa un poste d’assistant à l’EPFZ et commença à accepter de modestes commandes de génie civil, telles que la conception du toit d’une bibliothèque ou d’un balcon pour une résidence privée. Il commença également à répondre aux concours, persuadé que c’était le meilleur moyen de s’assurer des commandes. Il gagna son premier concours en 1983, pour la conception et la construction de la gare de Stadelhofen à Zurich, la ville où il installa son bureau. En 1984, Calatrava, a dessiné et construit le Pont Bach de Roda, commandé pour les Jeux olympiques de Barcelone. Ce fut le début des projets de ponts qui établirent sa réputation internationale. Parmi les autres ponts remarquables qui suivirent, il y eut : le pont d’Alamillo, commandés pour l’Exposition universelle de Séville (1987-1992) ; le Campo Volantin Footbridge à Bilbao (1990-1997) ; le pont Alameda et une station de métro à Valence (1991-95). Calatrava inaugura le deuxième bureau de son cabinet à Paris, en 1989, alors qu’il travaillait sur le projet de la gare de Lyon-Saint-Exupéry TGV (1989-94). Il ouvrit son troisième bureau, à Valence, en 1991 pour faciliter ses travaux sur un concours, celui de la Cité des Arts et des Sciences à Valence (en cours), un très grand projet de complexe culturel et d’intervention urbaine. Parmi les autres projets publics importants, de la fin des années 1980 au milieu des années 1990, on peut citer le BCE Place mall à Toronto (1987-1992) ; la gare d’Orient à Lisbonne (1993-1998, commandée pour l’Expo ’98) ; et sa proposition retenue, mais le projet n’a pas été réalisé, pour la cathédrale Saint John the Divine à New York (1991), Les expositions des œuvres de Calatrava commencèrent en 1985, avec la présentation de neuf sculptures dans une galerie d’art de Zurich. Une nouvelle étape dans la reconnaissance de son art fut marquée par deux expositions en solo : une rétrospective à l’Institut royal des architectes britanniques (Royal Institute of British Architects), à Londres, en 1992, et l’exposition Structure and Expression au Museum of Modern Art de New York, en 1993. La dernière exposition comprenait l’installation dans le Sculpture Garden of Shadow Machine du musée d’une sculpture monumentale avec des « doigts » ondulants en béton. L’exposition la plus complète consacrée à son œuvre fut Santiago Calatrava : artiste, architecte, ingénieur, présentée au palais Strozzi à Florence, en Italie (2000-2001). Des expositions comparables furent montées en 2001 à Dallas, au Texas (à l’occasion de l’inauguration du nouveau Meadows Museum) et à Athènes, à la Galerie nationale, Musée Alexandro Soutzos.



Calatrava

Le pont de cordes de Calatrava à Jerusalem

Le pont conçu par l’architecte espagnol Santiago Calatrava pour l’entrée de la ville de Jerusalem vient d’être inauguré mercredi 25 Juin à l’occasion du 40e anniversaire de sa réunification. Le pont accueillera le passage du futur tramway de Jerusalem et surplombe une place publique : un symbole unique à l’entrée de Jerusalem.


TAGS dans le même groupe que + Calatrava +

PARTNERS

Madeindesign
pub
Logo Habitat 120x60

Catégories