Jean Nouvel

4 billets

Articles liés à + Jean Nouvel +



Jean Nouvel

Jean Nouvel (né le 12 août 1945 à Fumel, Lot-et-Garonne, France) est un architecte français contemporain de renommée internationale.

Né dans le Lot-et-Garonne d’une famille d’enseignants, Jean Nouvel passe sa jeunesse à Sarlat. Alors qu’il souhaite être peintre, ses parents l’orientent vers les études d’architecture1. Il s’inscrit en architecture à l’École des beaux-arts de Bordeaux en 1964, et est admis en 1966, premier au concours d’entrée, à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris dont il sort diplômé en 19722. Influencé par Paul Virilio et Claude Parent, dont il est l’assistant entre 1967 à 19703, il fonde en 1970 sa première agence avec François Seigneur2. Architecte de la Biennale de Paris à partir de 1971 grâce à l’appui du critique Georges Boudaille, il fonde la Biennale d’architecture dans ce cadre en 1978. Il fait ses premières armes dans le Périgord, réalisant une école maternelle à Trélissac et une villa à Champcevinel1. Après sa première réalisation marquante, la maison Dick à Saint-André-les-Vergers en 1976, il signe le centre médico-chirurgical du Val-Notre-Dame à Bezons (1976) et le collège Anne-Franck à Antony (1978)2. Il est choisi en 1981 pour la réalisation du premier des grands travaux mitterrandiens, l’Institut du monde arabe, dont la façade à moucharabiehs, terminée en 1987, le fait connaître au grand public, la même année. Il réalise ensuite l’immeuble de logements sociaux Nemausus 1 de Nîmes, l’Opéra de Lyon qu’il coiffe d’une grande verrière en 1993, et la Fondation Cartier tout en verre en 1994. Le Palais de la culture et des congrès de Lucerne, inauguré en 1999, lui permet d’acquérir une dimension internationale. Lui sont alors confiés la Dentsu Tower de Tokyo, l’extension du Musée Reina Sofía de Madrid, la Tour Agbar de Barcelone et le théâtre Guthrie de Minneapolis4. Il reste attaché à la Dordogne, où il réalise le musée gallo-romain de Périgueux, Vesunna, et l’aménagement de l’église Sainte-Marie de Sarlat en marché couvert1. Jacques Chirac le choisit pour bâtir le Musée du quai Branly, inauguré le 23 juin 2006. Militant pour un renouveau de l’architecture en France, il co-fonde le mouvement « Mars 1976 », en opposition à l’héritage de la Charte d’Athènes, et participe à la création du Syndicat de l’architecture, en rupture avec l’Ordre des architectes. En 1975, il est l’un des principaux organisateurs du contre-concours international pour l’aménagement des Halles de Paris, et prend la tête de l’Association pour la mutation de l’île Seguin (Amis) en 2001 pour s’opposer à la destruction des usines Renault5. Ses prises de positions publiques et architecturales lui valent des critiques, comme pour le Musée du Quai Branly, et quelques échecs, comme la tour Sans Fin, prévue en 1989 à la Défense en complément de l’arche de Spreckelsen et dont l’extrémité devait disparaître dans le ciel, mais abandonnée, son projet pour le Stade de France, rejeté, ou le réaménagement des Halles en 2004, écarté4. Ses réalisations font la part belle au métal et au verre, jouant sur la transparence et les effets de lumière. Il travaille régulièrement pour le réaménagement des monuments anciens, comme pour l’Opéra de Lyon ou l’église de Sarlat. Pour autant, il revendique une absence de « style Nouvel », concevant chaque projet comme nouveau, toujours en dialogue avec l’environnement du bâtiment4. Sa carrière est récompensée par le Prix Pritzker le 30 mars 2008, Thomas Pritzker soulignant « sa recherche courageuse d’idées nouvelles ; et sa remise en cause des normes acceptées, afin de repousser les limites de son champ d’activité »6, et lui reconnaissant «   la persistance, l’imagination, l’exubérance et, par-dessus tout, une insatiable envie d’expérimentation  »3. Successivement associé à François Seigneur et Gilbert Lézénès en 1972, à Gilbert Lézènés et Pierre Soria en 1981, à Emmanuel Blamont, Jean-Marc Ibos et Myrto Vitartet en 1984, et à Emmanuel Cattani en 1989, il fonde son propre atelier en 19947. À la tête d’une équipe de 140 collaborateurs5, il dispose d’agences à Paris, aux États-Unis, en Espagne et à Abu Dhabi4 pour la réalisation de ses derniers projets : la Life Marina à Ibiza, le Louvre Abou Dabiouverture prévue fin 2013, l’auditorium de Copenhague, la Philharmonie de Paris, en complément de la Cité de la musique, la tour Hines à Manhattan, et la tour végétale Suncall à Santa Monica4. Outre l’architecture, il s’intéresse également à la scénographie, en particulier par la rencontre de Jacques Le Marquet en 1976, participant notamment aux expositions « Les Années 50 » au Centre Pompidou en 1988, ainsi que « Le Futur du travail » et « La Mobilité » à l’Expo 2000 à Hanovre2. Il met en scène des spectacles de danse et se charge de la muséographie du quai Branly5. En design, on lui doit également celui des verres Suze, d’un service à café pour Alessi, et du flacon de parfum L’Homme d’Yves Saint Laurent. Jean Nouvel compte des célébrités parmi ses fans : le célèbre couple Brad Pitt-Angelina Jolie a baptisé sa première fille biologique Shiloh Nouvel8 , en l’honneur de l’architecte français que l’acteur apprécie particulièrement9. De 2008 à 2009, Jean Nouvel est à la tête d’une équipe pluridisciplinaire avec laquelle il participe à la consultation sur le Grand-Paris lancée par le président de la République Nicolas Sarkozy et intitulée « Le Grand Pari(s) de l’agglomération parisienne ».



Jean Nouvel

Jean Nouvel, Paris, la Tour signal

Jean Nouvel, récent Pritzker Prize, vient de remporter le concours pour la tour signal de la défense. La tour signal est le projet emblématique qui devra signifier le renouveau du quartier de la Défense à Paris en 2015. Le débat sur le « Grand Paris » est relancé. Jean Nouvel, qui avait déjà réalisé la Tour Agbar à Barcelone peut enfin réaliser sa Tour de 300 m de haut à Paris.

Jean Nouvel

Pourquoi le mobilier design de renommée est-il le plus souvent créé par des architectes ?

Dans le catalogue de commande du mobilier des grands fabricants on retrouve les grands noms de l’architecture : Le Corbusier, Mies Van der Rohe, Alvar Aalto, Ero Saarinen, Rietveld, Wright, Marcel Breuer sont des maîtres de l’architecture moderne mais aussi des valeurs reconnues du mobilier design.

Jean Nouvel

Zemmour déteste l’architecture contemporaine

Eric Zemmour adore le viaduc de Millau de Norman Foster mais déteste le centre Georges Pompidou de Piano/Rogers.

Jean Nouvel

Jean Nouvel PRITZKER PRIZE 2008

Figure emblématique et charismatique de l’architecture contemporaine française, le PRITZKER PRIZE 2008 a été décerné à l’architecte Jean nouvel, 62 ans aujourd’hui. C’est la seconde fois qu’un français se voit attribué l’un des prix les plus prestigieux pour l’ensemble de son oeuvre. Le PRITZKER PRIZE 1994 ayant été attribué à Christian de Portzamparc.


TAGS dans le même groupe que + Jean Nouvel +

PARTNERS

Madeindesign
pub
Logo Habitat 120x60

Catégories