Norman Foster

7 billets

Articles liés à + Norman Foster +



Norman Foster

Norman Foster OM (1er juin 1935 à Manchester), baron Foster of Thames Bank (baron de la Berge de la Tamise), est un architecte britannique. Émule de Buckminster Fuller, Foster est l’un des principaux représentants de l’architecture high-tech avec entre autres Richard Rogers.

Foster quitte l’école à l’âge de 16 ans pour entrer dans la vie active, puis effectuer son service militaire dans la Royal Air Force. Il suit des cours d’architecture et d’urbanisme à l’université de Manchester, tout en travaillant pour financer ses études jusqu’à l’obtention de son diplôme en 1961. Une bourse lui est décernée, qui lui permet de se rendre aux États-Unis où il obtient l’année suivante un master’s degree en architecture à l’Université Yale. Foster se lie d’amitié avec Richard Rogers et profite de son séjour en Amérique du Nord pour visiter les œuvres de l’architecte Frank Lloyd Wright. En 1963 il fonde le cabinet « Team 4 », en compagnie de Rogers et de leurs épouses respectives, Wendy Cheesman Foster et Su Rogers. Le projet des usines Reliance, situées à Swindon, leur permet de poser les bases de l’architecture dite « High tech », qui sera par la suite la marque de fabrique de Foster et Rogers. 1967 marque la séparation de « Team 4 », Rogers travaille alors avec Renzo Piano, tandis que Foster monte avec son épouse le cabinet « Foster Associates », aujourd’hui rebaptisé « Foster + Partners ». Il élabore lui-même les plans de ce cabinet situé à Londres en 1972, puis d’un deuxième en 1981. À partir de 1968 Foster assiste l’architecte visionnaire Richard Buckminster Fuller dans ses travaux théoriques, dont le projet d’Autonomous House. Aujourd’hui le cabinet « Foster and Partners » compte plus de 500 collaborateurs et employés, des agences à Londres, Berlin et Hong Kong, et traite plusieurs dizaines de projets importants par an. Le cabinet réalise également du mobilier signé et des projets d’aménagement et de décoration intérieure. En 2007, il participe avec Philippe Starck aux projets de Virgin Galactic, la compagnie du Virgin Group de Richard Branson spécialisée dans les vols sub-orbitaux 1 . En septembre 2007, son agence dévoile les plans pour le premier spaceport touristique du monde 1 . D’une manière générale, Norman Foster supervise aujourd’hui les projets et guide ses équipes, mais compte tenu de son âge et de la taille de l’entreprise il ne peut plus s’investir personnellement dans les détails de chaque bâtiment.

Norman Foster jouit d’une renommée mondiale et a remporté plus de 300 récompenses et prix d’excellence à travers le monde, et plus de 60 victoires en concours nationaux et internationaux. À titre d’exemple, il reçoit la médaille d’or du RIBA (Royal Institute of British Architects) en 1983, la médaille d’or de l’Académie française d’architecture en 1991 et la médaille d’or de l’Institut des architectes américains en 1994. Enfin en 1999 le Prix Pritzker, qui récompense les plus grands créateurs, lui est décerné. Très impliqué dans le monde architectural londonien, Norman Foster est membre du Royal College of Art, du Royal Institute of British Architects (RIBA), de l’Architecture Foundation of London et vice-président de l’Architectural Association de Londres. En 1990 il est fait chevalier, puis décoré de l’ordre du Mérite en 1997, et enfin créé pair du Royaume-Uni, avec le titre de baron Foster of Thames Bank, of Reddish in the County of Greater Manchester en 1999.



Norman Foster

La salle de bain moderne