// Vous lisez...

Architecture 101

Fondation LVMH en stand by / Tadao Ando

PARIS — Le tribunal administratif de Paris a annulé le permis de construire accordé pour la construction à Paris, dans le bois de Boulogne, de la Fondation LVMH affectée à l’art contemporain, a-t-on appris samedi auprès de la Ville, confirmant une information du Parisien. Selon la Ville, qui déplore l’annulation, le tribunal a invoqué le 20 janvier "une règle d’implantation du bâtiment par rapport à une allée intérieure au Jardin d’acclimatation (...) qui a été considérée par le tribunal comme une voie publique alors même qu’elle n’en a ni le statut ni la fonction". Interrogé par l’AFP, un responsable de la communication de la Ville a dit que celle-ci s’apprêtait à "faire appel du jugement" et demandait "un sursis à exécution". "Pour nous, le projet n’est pas remis en cause dans ses fondements", affirme la même source, qui précise que les travaux sont déjà "très avancés". "Les Parisiens vont devoir se passer encore un peu du plus gros projet culturel de Paris", a dit de son côté un porte-parole du groupe LVMH. A l’origine du recours administratif, la Coordination de sauvegarde du bois de Boulogne, qui fédère plusieurs associations de riverains et d’usagers, se félicite de la décision des juges. Elle affirme dans Le Parisien "vouloir protéger" le bois "contre ce projet de bétonisation". Le bâtiment, dessiné par l’architecte de réputation internationale, Franck Gehry, auteur notamment du musée Guggenheim de Bilbao, "est destiné à exposer une collection permanente" et à "permettre le déroulement d’expositions et de manifestations temporaires", rappelle la Ville. Lancé en octobre 2006 par Bernard Arnault, président du groupe de luxe LVMH et grand collectionneur d’art, le projet a pour ambition selon son promoteur de "faire rayonner la culture et faire rayonner la France dans le monde". Sa présentation avait suivi de quelques mois l’inauguration de la Fondation Pinault, en 2005, dans le palais vénitien Grassi, qui abrite une partie de la collection personnelle de François Pinault, fondateur du groupe de luxe PPR. La Fondation Pinault a ouvert en 2009 un nouvel espace d’exposition d’art contemporain dessiné par l’architecte Tadao Ando, sur la pointe de la Douane à Venise. Le lieu a accueilli environ 375.000 visiteurs en un an. Devenue un haut-lieu du tourisme vénitien, la Fondation Pinault devait être érigée à Boulogne-Billancourt, sur l’île Seguin autrefois occupée par les usines Renault. Mais une succession de problèmes administratifs avait conduit le milliardaire à installer la fondation dans la Cité des Doges. Copyright © 2011 AFP

PARTNERS

Madeindesign
pub
Logo Habitat 120x60

Catégories