Vous êtes ici : aROOTS > aRchitectes > aRchi-attitudes

aRchi-attitudes


….des pouvoirs publics déficients, des institutions léthargiques, et des écoles inadaptées, où tout doit être contourné pourvu qu’on ait le goût du combat. Pros contre profs, projets contre attentisme, libéraux contre fonctionnaires….

Les pratiques des Architectes aujourd’hui sont multiples, souvent paradoxales. Quelles postures adoptent-ils pour exercer quant ils le font sur le mode libéral ? Pour aROOTS , Michel Antonietti, Architecte fustige ironiquement et sans complaisance certaines attitudes d’Architectes. Il tente de montrer aux aveugles la réalité des situations, et aux sourds le son de musiques très composées, pour que l’Architecture retrouve ses lettres de noblesse …son éthique.

A suivre...

Fil RSS pour cette rubrique Cette catégorie contient 8 billets

aRchi-attitudes

ETRE PRESSENTIE

Le comparse ... ? Pour être Architecturalement recevable, soyez administrativement corrects. (Lire la suite…)

aRchi-attitudes

FULL SENTIMENTAL

Elles ont chanté tout l’été ces cigales Cassandre, et nous ont assommés d’histoires de disparition des cochers, quand il n’y eu plus de fiacres. Analogie hâtive avec les Architectes. On savait cette profession en danger, frappée par l’affairisme et, la médiocrité pléthorique, coincée entre la concurrence déloyale et (...) (Lire la suite…)

aRchi-attitudes

SUR LE COTE ENSOLEILLE DE LA RUE

Longtemps il a cheminé sur le coté ombre de la rue avec la conviction sourde que le travail restait à faire. Et il le fait avec le simple courage de l’ordinaire des jours. Voir Chandigharh et Brasilia avec ses yeux, lire Philibert De l’Orme et Léon Battista Alberti. Interpeller Asplund, François Mansart ou Jules Hardouin. Photographier (...) (Lire la suite…)

aRchi-attitudes

GENTIL BATRACIEN, REDOUTABLES SQUALES

Les règles tactiques et la sonorité froide de l’hégémonie, dans les mécanismes mercantiles, sont très anciennes. On les réactualise parfois sous des châles neufs. Dupleix aux Indes inventait les Comptoirs ; les Comptoirs aujourd’hui ont pour nom : franchising. La technique est fort simple et très efficace : je conçois, je fabrique, je (...) (Lire la suite…)

aRchi-attitudes

QUALITE URBAINE

Tokyo et les villes-poussière de l’Ouest américain, les échangeurs autoroutiers et leurs conurbations au pied des cathédrales, comme à la Major d’Espérandieu à Marseille , les zones du commerce de masse criblées de néons hurlants, le chaos urbain et les édifices flottants dans ces espaces informes seraient les machines à rêve de notre (...) (Lire la suite…)

aRchi-attitudes

UN BRILLANT PREMIER SECOND ROLE

Le sincère... Une plume acérée, dont on perçoit parfois l’éclat au détour d’articles qu’il donne sur le patrimoine bâti et les projets en ville. On y observe très en filigrane, sa critique du mouvement moderne, en ce qu’il a de peu hospitalier pour le tracé de nos villes. Des prises de paroles fulgurantes dans les colloques des (...) (Lire la suite…)

aRchi-attitudes

UN PENSEUR STRATEGIQUE DANS L’ARCHITECTURE

Lecteur attentif des littérateurs chinois de la guerre, il connaît les textes de l’homme aux semelles de vent. Il adule l’Architecture comme discipline et pratique la littérature dans une langue classique plus proche de Saint John Perse que de celle d’un chien. Il sait que les mots sont de redoutables armes quand ils sont vecteur de (...) (Lire la suite…)

aRchi-attitudes

VICTIME DE LA MODE

De lui on dit "il nous a quitté" pour fustiger son passage tactique au statut d’artiste ; (avec noeud papillon ce statut autrefois nous fût fatal, nous reléguant définitivement au rang d’enfants gâtés pitoyables ). L’implication d’un Architecte n’est pas celle d’un peintre, sa responsabilité sociale et urbaine est (...) (Lire la suite…)